L’Équateur possède enfin son dinosaure

Début décembre, l’université UTPL (Universidad Técnica Particular de Loja) a annoncé la découverte d’un nouveau dinosaure latino-américain, le premier dinosaure d’Équateur près de la ville de Yamana, à 50 kilomètres de la frontière péruvienne. Son nom, le Yamanasaurus Lojaensis, est composé du nom du lieu de découverte et de celui du lieu d’annonce de la découverte.

En effet, une équipe de paléontologues argentins et équatoriens a trouvé, en 2017, le squelette partiel d’un dinosaure appartenant à la catégorie des titanosaures et au genre des saltasaures (lézard de Salta). Elle l’a examiné, étudié et daté pendant deux longues années.

En raison de sa taille, estimée à 6 mètres de long et à plus de 2 mètres de hauteur, cette nouvelle espèce devait être l’une des plus petites parmi les géants que constituaient les titanosaures : un titanosaure nain selon Sciences et Avenir. Le Yamanasaurus Lojaensis était un herbivore qui se nourrissait de la végétation ne dépassant pas 3 mètres de haut. Il a vécu à l’ère du Crétacé (entre 85 et 65 millions d’années), avant que ne commence la période d’extinction mondiale des dinosaures.

Facebook