Île anglo-saxonne discrète des Caraïbes qui prend soin de sa nature parmi ses cousines latines (entre Martinique et Guadeloupe), elle ne possède pas de piste d’atterrissage et n’est donc accessible qu’en bateau. Avec une superficie de 754 km² et une population de 74 000 âmes, elle n’a obtenu son indépendance qu’en 1978. Elle est la seule île de la zone qui compte une population indigène, les Kalinagos (descendants des indiens Caraïbes). Elle accueille chaque année un festival de jazz créole réputé et a été choisie pour le tournage des films Pirates des Caraïbes 2 et 3 en 2005.

Durement frappée par l’ouragan Maria il y a deux ans, La Dominique s’est reconstruite et la nature a repris ses droits. A la suite de ce drame, le Premier ministre Roosevelt Skeritt a annoncé que l’île allait devenir « la première nation du monde résiliente au changement climatique ».

Île anglo-saxonne discrète des Caraïbes qui prend soin de sa nature parmi ses cousines latines (entre Martinique et Guadeloupe), elle ne possède pas de piste d’atterrissage et n’est donc accessible qu’en bateau. Avec une superficie de 754 km² et une population de 74 000 âmes, elle n’a obtenu son indépendance qu’en 1978. Elle est la seule île de la zone qui compte une population indigène, les Kalinagos (descendants des indiens Caraïbes). Elle accueille chaque année un festival de jazz créole réputé et a été choisie pour le tournage des films Pirates des Caraïbes 2 et 3 en 2005.

Durement frappée par l’ouragan Maria il y a deux, La Dominique s’est reconstruite et la nature a repris ses droits. A la suite de ce drame, le Premier ministre Roosevelt Skeritt a annoncé que l’île allait devenir « la première nation du monde résiliente au changement climatique ».

 

Facebook